03 février, 2021

Excellence Energie

La loi POPE

isolation des murs, prime cee

Vous avez entendu parler de la loi POPE? Vous voulez réduire vos factures de chauffage pour un euro? Cela semble trop beau pour être vrai? Et pourtant, ça l’est. Aujourd’hui, Excellence Energie, votre partenaire en isolation à 1 euro vous explique tout sur le processus.

C’est quoi la loi POPE?

Dans le cadre des accords européens sur l'énergie et le climat, la France a voté la loi Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique (POPE) en 2005 qui propose notamment un dispositif appelé certificats d'économies d'énergie (CEE). Cette législation concerne les grandes entreprises à l’instar de Total, Carrefour ou EDF qui polluent l'environnement. Le dispositif CEE les oblige à compenser leurs émissions en réduisant celle des particuliers ou des collectivités. 

En peu de mots, ce sont ces entreprises polluantes qui financent l'isolation de votre maison et ce que vous soyez propriétaire ou locataire. Pour ces travaux, pas besoin de sortir son chéquier, vous n'avez qu'un euro symbolique à payer. Ceci est la loi POPE. 

Pour en bénéficier, c’est très simple, prenez contact avec nous. Un de nos conseillers va vous rappeler pour vous expliquer la marche à suivre.


Comment fonctionnent la loi POPE et le dispositif CEE?

Le principe est d'inciter entre autres des entreprises ou des collectivités à réaliser des travaux pour faire des économies d'énergie en obligeant certains acteurs du domaine de l'énergie qu'on appelle “les obligés” à les financer. Si ces grandes entreprises polluantes ne le font pas, elles s'exposent à de fortes pénalités financières. L’aide de la loi POPE aux particuliers est cumulable avec d’autres primes d'énergies comme le Crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Comment ça marche ?

Les travaux peuvent être l'installation d'une ligne de production moins gourmande en énergie ou la pose de matériaux isolants. Lorsqu'ils souhaitent réaliser ce type de travaux, les particuliers, les entreprises ou les collectivités sont généralement accompagnés par une société spécialisée dans le conseil en économies d'énergie comme Excellence Energie.

On fait des préconisations sur les caractéristiques des travaux à réaliser aussi appelé un bilan énergétique. Une fois les travaux effectués, nous transmettons les justificatifs des travaux au pôle national des certificats d'économie d'énergie

Le pôle délivre un CEE pour l’économie d’1kWh cumulé et actualisé (Cumac). Le cumulée prend en compte l'économie d'énergie réalisée pendant toute la durée de vie du nouveau matériel installé et actualisé car cela prend également en compte son usure et donc sa perte d'efficacité énergétique. Chaque type de travaux comme la pose de matériaux isolants équivaut à un nombre défini de certificats.  Les CEE sont ensuite vendus sur le marché des certificats qui est le lieu où s'échangent les CEE aux obligés tels que des fournisseurs de gaz ou d'électricité.

Plus les obligés vendent de l'énergie, plus ils doivent accumuler de certificats selon des quotas fixés par l'État. L'argent issu de la vente est reversé aux entreprises et aux collectivités afin de financer une partie de leurs travaux.

Pour se procurer ces certificats, les obligés peuvent également financer directement des travaux. Dans ce cas, ils peuvent s'appuyer sur l'expertise d'une société spécialisée en économie d'énergie pour les préconisations sur les travaux à réaliser et le dépôt du dossier au pôle national. 

L'obligé récupère alors directement les CEE sans passer par le marché. Les certificats d'économie d'énergie instaurent un véritable cercle vertueux lorsque l'action conjointe des obligés et des sociétés spécialisées dans le conseil en économies d'énergie aide les entreprises et les collectivités à réduire leur facture énergétique.


Quels types de travaux sont couverts?

Le calorifugeage

Le calorifugeage vous permet de diviser par 6 les déperditions de chaleur par mètre linéaire et de limiter ainsi la déperdition calorifique de l’eau que votre chauffe-eau ou votre chaudière pourrait consommer. 

Le calorifugeage fait partie des solutions permettant de réaliser 5 à 10% d’économie de votre consommation énergétique annuelle. Il a pour but d’améliorer l’isolation des tuyauteries et autres installations destinées à favoriser la circulation de l’eau chaude.

Ce dispositif est indispensable et assure la protection contre le givre, la condensation, atténue les perturbations extérieures et limite les rejets de gaz à effet de serre.


L’isolation des planchers-bas

En isolant votre plancher bas, vous limitez les déperditions de chaleur et de ce fait, vous limitez votre besoin en chauffage. En effet, les ponts thermiques favorisent l’entrée de l’air froid, ce qui vous incite à augmenter la puissance de chauffe et donc augmenter votre consommation.  Isoler votre plancher bas vous permettra non seulement de réaliser des économies d’énergie, mais participera également à l’amélioration de votre confort.

En isolant votre plancher bas, vous gagnerez environ 5°C à l'étage supérieur. 

L'isolation du plancher bas fait partie des solutions permettant de réaliser 5 à 15% d’économie de votre consommation énergétique annuelle.

L'isolation du plancher bas est applicable pour tout type de sous sol, parking, vide sanitaire, cave, préau...


Isolation des murs

Les murs mal isolés représentent près de 20 % des pertes de chaleur d’un bâtiment.

Il est impératif d’isoler les murs pour garder la chaleur uniformément dans l’ensemble du bâtiment. En été, l’isolation des murs permet également de retenir la fraîcheur et d’empêcher la chaleur extérieure de pénétrer les pièces à vivre.

L’isolation thermique par l’intérieur (ITI) est moins efficace que l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) car elle ne permet pas de limiter assez efficacement les déperditions de chaleur par le sol ni de boucher les fuites d’air entre le sol et le mur ou le mur et le plafond.


L’isolation des combles

Isoler les combles pour limiter les déperditions les plus importantes. En effet, au sein d’une maison ou d’un immeuble, l’air chaud s’élève naturellement vers les étages et s’échappe par le toit.

On estime qu’une bonne isolation des combles permet une réduction de la facture d’énergie pouvant aller jusqu’à 30%.

Bien avant de penser à isoler les murs ou encore les planchers, il faut donc s’assurer que les combles permettent de retenir la chaleur à l’intérieur.


Comment en bénéficier ?

Vous avez un projet, une question, besoin d'une offre de Prime CEE,
d'un diagnostic pour vos bâtiments ? Contactez-nous.

ARTICLES RECENTS