19 mars, 2021

Excellence Energie

EHPAD et Hôpitaux: Ou isoler pour le plus d'économie d'énergie?


Excellence Énergie, c’est votre expert CEE du bâtiment. Nous sommes toujours là où l'isolation thermique est nécessaire. Pour l’isolation des EHPAD et les hôpitaux, il est encore plus important d’avoir une isolation d’excellente qualité.  

L’isolation ne connaît pas de saison. Il est possible d’isoler tant dans un bâtiment en construction que dans un bâtiment déjà construit. L’isolation couvre littéralement tout, de l’isolation des planchers bas au toit. 

Toutefois, pour obtenir une efficacité maximale, il est nécessaire de connaître certains paramètres techniques qui sont propres aux différents domaines d'application de l'isolation thermique. Découvrons ces endroits qu’on peut isoler dans les EHPADs et hôpitaux:


Isolation des murs

Dans les EHPADS et hôpitaux déjà construits, l'isolation interne est souvent utilisée, bien que du point de vue technique du chauffage, ce ne soit pas la meilleure option. Dans ce cas, en plus de réduire la surface utilisable, l'humidité qui se forme inévitablement dans l'espace habitable commence à se condenser sur la partie froide du mur, c'est-à-dire sous l'isolation thermique. 

Le résultat, c’est l’humidité des murs, qui affecte négativement la décoration intérieure des locaux et la santé des personnes qui y vivent. Pour éviter cela, il est nécessaire d'utiliser un pare-vapeur. La meilleure solution est l'isolation des façades, qui permet non seulement d'isoler efficacement et de manière fiable un bâtiment déjà construit, mais aussi de lui donner un nouveau look. 

Par rapport à d'autres conceptions, les murs ont une surface beaucoup plus grande et sont donc plus vulnérables au froid. Les murs mal isolés représentent près de 20 % des pertes de chaleur d’un bâtiment. En même temps, les parties extérieures des murs du bâtiment sont affectées par les changements de température, les précipitations, le rayonnement solaire et d'autres facteurs d'isolation thermique nocifs. 

L'isolation des façades modernes est un système assez complexe qui comprend de nombreux éléments. Et si l'un de ses éléments est mal choisi, l'efficacité de l'isolation diminue considérablement. Cela est dû à l'utilisation de fixations métalliques inadéquates, formant des points froids entre le mur isolé et l'environnement. 

Lors de l'installation de l'isolation thermique dans le système de façade, il est nécessaire de s'assurer que les dalles adhèrent fermement à la surface isolée et entre elles, qu'elles remplissent tout le volume prévu à cet effet. Il faut aussi s’assurer qu'il n'y a pas de vide aux points de jonction. Dans le cas d'une isolation multicouche, il est souhaitable que chaque couche suivante chevauche les joints de la couche précédente.


Isolation des combles

On sait qu’une bonne isolation des combles permet une réduction de la facture d’énergie pouvant aller jusqu’à 30%. L'isolation des toits en pente, principale solution structurelle dans la construction privée, est compliquée par le fait que des matériaux inflammables ou non résistants au feu (comme le bois, l'acier ou l'aluminium) sont le plus souvent utilisés dans les structures de combles. 

Par conséquent, afin de minimiser les conséquences d'un incendie, il est nécessaire d'utiliser une isolation thermique incombustible. Il est également très important que l'isolation laisse passer librement la vapeur d'eau, mais qu'elle ne soit pas hygroscopique (n'absorbe pas l'humidité de l'atmosphère), car avec une augmentation de la teneur en humidité du matériau de seulement 5 %, sa capacité d'isolation thermique est presque réduite de moitié. 

Une isolation compétente des toits en pente permet de transformer les combles en grenier (souvent habitables). L’isolation de toit plat ne peut être réalisée sans l'utilisation d'une isolation thermique de haute qualité. En même temps, les exigences en la matière sont très strictes, car, contrairement à un toit en pente. Un toit plat (avec une pente d'environ 2 %) est soumis à une charge plus importante et tous ses éléments doivent être d'excellente qualité. 

Le "gâteau de toiture" est une structure technique complexe à plusieurs couches qui comprend une base, un pare-vapeur qui empêche la vapeur d'eau de pénétrer dans l'isolation thermique, une isolation thermique et, enfin, un tapis imperméable. Dans ce cas, l'isolant thermique doit avoir une rigidité suffisante pour supporter une charge importante sans perdre ses qualités.


Isolation des planchers bas

Depuis peu, les sous-sols sont de plus en plus utilisés comme pièces de service, ateliers, ou parking. En isolant votre plancher bas, vous limitez les déperditions de chaleur et de ce fait, vous limitez votre besoin en chauffage. En effet, les ponts thermiques favorisent l’entrée de l’air froid, ce qui vous incite à augmenter la puissance de chauffe et donc augmenter votre consommation.  

Isoler votre plancher bas vous permettra non seulement de réaliser des économies d’énergie, mais participera également à l’amélioration de votre confort. En isolant votre plancher bas, vous gagnerez environ 5°C à l'étage supérieur. L'isolation du plancher bas fait partie des solutions permettant de réaliser 5 à 15% d’économie de votre consommation énergétique annuelle. L'isolation du plancher bas est applicable pour tout type de sous sol, parking, vide sanitaire, cave, préau...



Isolation du sol 

Il est conseillé d'isoler les sols pour une autre raison importante : la couche d'isolation thermique est aussi un absorbeur de bruit. Comme vous le savez, les sols sont posés de différentes manières, c'est pourquoi l'isolation doit être choisie en tenant compte de leur conception. Lorsque les sols sont posés sur des rondins, l'isolation est située entre eux et n'est pas soumise à des contraintes, c'est pourquoi, dans ce cas, il est conseillé d'utiliser des dalles légères en laine de roche. Si une chape en ciment est envisagée, il convient d'utiliser des matériaux d'isolation thermique plus rigides.

Isolation du plafond

Dans la plupart des EHPAD et hôpitaux, le sol et le plafond sont reliés entre eux. Et bien sûr, le plafond peut également être isolé. Outre l'économie de chaleur, l'isolation thermique joue ici un autre rôle très important : elle devient un excellent isolant acoustique. 

En résumé, on peut noter qu'au cours des siècles passés, les gens ont appris à supporter dignement le climat rigoureux et ont développé un certain nombre de conditions simples qui doivent être respectées pour vivre et travailler dans le confort. Un dispositif de protection thermique efficace permet d'économiser jusqu'à 50 % de l'énergie consommée pour le chauffage. Pour y parvenir, il est nécessaire de choisir la méthode d'isolation thermique la plus optimale. 

ARTICLES RECENTS